Et comme le dit le célèbre proverbe de Bosch (pas Jérôme, l’autre!) à moins que ce soit Black et Decker…bref, comme le dit le proverbe, donc: « Week-end pluvieux, week-end bricoleux! »

Mon amoureux et moi nous attelâmes donc à plusieurs petits détails qui trainaient depuis un temps certains et dont nous avions du mal à nous débarrasser.

Tout d’abord, le coffre du hall d’entrée, certes fort sympathique, mais au demeurant un peu trop…blanc à mon goût. Enfin non, même pas blanc, mais simplement couleur bois naturel, puisque je ne l’avais pas encore traité, faute d’avoir pu mettre le main sur la couleur de mes rêves. Mais vendredi, après un shopping acharné chez un certain Mr Bricolage (allez, coup de pub gratuit), me voilà-t-y pas en possession de la couleur tant attendue, tant espérée… De retour « at home », j’annoncai donc fièrement à mon amoureux tout esbaudi que je m’allai me lancer dans une croisade bricolage ce week-end. Ce que je fis d’ailleurs avec un entrain non dissimulé, et après être retournée chez le même Mr bricolage pour m’y fournir en divers ustensiles indispensables à la conclusion de mon projet.

Me voici donc samedi après-midi, en pleine forme, attaquant mon fameux coffre au trésor sans trésor. J’ai décidé de le peindre en…bleu. Mais un bleu discret, qui laisse entrevoir les veines du bois à travers lui. Mon amoureux, toujours à la pointe et au fait des dernières évolutions technologiques, me prévient qu’il me faut passer par une étape de ponçage préalable, à laquelle, il est vrai, j’aurais volontiers échappé! Me voilà donc partie à poncer toutes les faces, intérieures et extérieures. Ensuite, une première couche, suivie ce dimanche d’un second ponçage, et d’une seconde couche de vernis… Résultat final assez sympa, je trouve…

Il manque encore le petit détail qui tue (un peu de cire argentée que je vais frotter sur les angles, comme pour la vieillir un peu… mais il faut pour ça que je retourne chez Mr bricolage, qui va finir par me verser un franc symbolique pour la pub que je lui fais sur ce blog!). Bon, allez, je vous montre:img1737.jpg

 

Bon, pour le coffre, c’est fait, ne reste plus que les petits détails…

Ensuite, nous avons attaqué les étagères… Ben oui, on en avait un peu marre d’avoir des cartons dans le living img1740.jpg, même si on les avait planqués discrètement. Donc, opérations trou-troutage des murs, fixation de trois rails, ça c’est la partie de Thierry img1741.jpg , et de mon côté, après la 2ème couche sur mon coffre sec de la veille, petit ponçage et coup de peinture sur les futures planches d’étagère, en fait des planches de parquet en pin déclassées. img1738.jpg

Ensuite, histoire de se donner un peu de courage, petit détour par la cuisine… Nous avons aussi lancé quelques expériences culinaires dans le même temps.

Alors, en premier, un pain aux tomates séchées… Bon, à l’heure où j’écris ceci, il refroidi peinard dans la cuisine, on ne l’a pas encore goûté… Donc si on nous retrouve demain évanouis dans la cuisine, mon petit bout d’article sera peut-être utile aux pompiers emoticone . C’est une recette prise dans un bouquin qui a l’air très chouette, premier essai… ça sent la tomate dans tout l’appart, et voici notre magnifique pain… img1742.jpg

quelque peu orange, d’accord… img1743.jpg Bon, la recette ne le précisait pas, mais j’ai cru bon de les couper en morceaux, histoire de faciliter la découpe future…ça explique peut-être la couleur…ou pas…quoiqu’il en soit, on goutera ce soir ou demain, et…si tout va bien, on vous donnera des nouvelles.

Ensuite, après l’effort le réconfort… j’ai vite fait préparé et enfourné des moelleux au chocolat, dans mon super nouveau moule en silicone (merci Pascale! emoticone) img1745.jpg

Et là aussi, le résultat é été…surprenant de volume… img1746.jpg img1747.jpg mais à part ces quelques « débordements », il faut bien avouer qu’ils étaient supers bons, et que ça se démoule en deux temps trois mouvements…

ça ne donne qu’une envie, ou plutôt 2… la première: recommencer illico presto… et la seconde: acheter d’autres moules pour tester d’autres formes, d’autres recettes, etc…

Bref, voilà notre petit we…du coup je me rends compte que je ne vous ai pas parlé du précédent, mais je vais remédier à ça assez vite…

Bon, je file, j’ai une tartine de pain aux tomates qui m’attend… AAAaaarggghhh… emoticone emoticone